Support Hotline Miami bonjour !

Décidément, moi qui en général ne suis pas très loquace, j’ai vraiment du mal à tenir à jour ce blog que j’apprécie pourtant. Et puis, mine de rien, pas mal de choses se passent dans cette minuscule cervelle. Juste que j’ai vraiment la flemme de tout étaler en ligne. C’est mal, vraiment.

HLM

Surtout que j’ai récemment découvert un vrai bijou, et ce grâce aux soldes Steam. Il faut dire qu’il m’avait pas mal nargué pendant quelques temps, sans compter la très bonne critique faite par Canard PC. Ouais, Hotline Miami est un vrai OVNI.

Inexplicable par seulement quelques mots, Hotline Miami possède les aspects d’un vieux jeu rétro dégueulasse de pixels. Et pourtant… Je n’ai pas réussi à décoller du jeu jusqu’à ce qu’il soit terminé. Heureusement, il n’était pas très long (on va dire qu’il m’a fallu quatre bonnes heures pour le terminer, pour un jeu payé 2€, c’est pas mal). L’histoire, je ne l’ai pas entièrement comprise, il faut bien l’admettre. Mais au fond, on s’en fout un peu. Il faut juste savoir que l’on joue un pauvre type qui passe son temps à recevoir des coups de fil et à suivre les instructions, quelques peu étranges comme buter tout le monde dans un immeuble, et tout ça aveuglément, avec un masque super moche pour pas qu’on le reconnaisse. Du moins, à première vue. Bref, on bute des gens, quoi. Pourquoi se prendre la tête alors que c’est le but de 90% des jeux vidéo actuels ?

hlmbloodJe n’ai rien contre ce genre de design, du moment que le gameplay suit à côté. Et là, je crois qu’ils ont fait fort. Hotline Miami aurait pu être encore plus moche, je m’en serais cognée comme pas deux. Le principe du jeu est simple comme bonjour : il faut buter tous les ennemis de la map le plus rapidement possible, et sans crever. Dit comme ça, ça a l’air simple. Mais quand on sait qu’on peut se faire one shot sans comprendre pourquoi alors que ces gus sont bien plus résistants que nous, ça nous fait déjà un peu plus réfléchir. Alors oui, les armes à feu sont radicales mais elles possèdent un gros inconvénient : elles sont bruyantes (you don’t say, bro ?). Par conséquent, un simple coup de feu permet à toute la clic de se ramener pour vous faire l’anus sans vaseline au préalable. Et je peux vous dire, vous ne pourrez pas fuir. Alors assumez un peu votre geste et faites un massacre avant qu’ils vous déchirent la gueule. Ou sinon vous pouvez vous la jouer discrétos avec de simples armes de corps à corps, donc le panel est plutôt varié. Silencieuses, la majorité assomme juste les ennemis. Vous devrez très souvent aller les achever à la main. Comme au bon vieux temps.

Evidemment, au fil du jeu vous débloquez des bonus pour vous faciliter un peu la tâche. Ces derniers sont sous forme d’un masque. Selon le masque porté, vous avez tel ou tel bonus comme par exemple une vitesse accrue (ouais bof) ou vos armes silencieuses, qui n’attirent donc pas les ennemis (complètement craqué !). En général, certains se débloquent en faisant un certain nombre de points, d’autres sont dissimulés dans les niveaux.

hotline-miami-4L’IA des ennemis est plutôt réussie, voire un peu trop par moment. Quand je vois que certains mecs se ruent sur moi alors qu’ils n’étaient même pas dans mon champ de vision, je me pose parfois des questions. Je ne compte plus les moments où j’ai sursauté comme un pigeon parce qu’un connard m’avait achevée au fusil à pompe par derrière alors que je ne l’avais même pas vu. Cela s’appelle : se faire enculer à sec. Et ça fait mal. Mais ma revanche a été terrible ensuite, mouah ah ah. Enfin, vous l’avez compris : Hotline Miami est ce genre de jeu assez punitif où le sans faute est obligatoire. Vous prenez un coup, vous mourez, et devrez recommencer depuis le début de la map. La vie est injuste, mais c’est comme ça. Je vous laisse donc imaginer les nombreux cris de rage que j’ai pu pousser. Précision et timing sont des critères indispensables pour venir à bout de ce jeu.

Ce qui me permet d’y rejouer encore et encore, c’est sans doute grâce au système de scoring. De ce que j’ai pu voir, le score dépend de plusieurs critères : la durée du niveau, les combos et la variété des armes. Plus vous enchaînez de combos en peu de temps avec plusieurs armes différentes en moins de temps possible, plus le score sera élevé. Et moi, parfois, j’aime bien montrer que je peux aussi avoir un gros kiki.

Non, franchement, faut l’essayer au moins une fois. Très étrange au premier abord, Hotline Miami est le genre de jeu qu’on aime bien voir de temps à autre sur Steam. Et, bonne nouvelle, une suite est annoncée pour très bientôt. J’ai déjà hâte.

Note personnelle : 8/10

Partager cet article : Print this pageEmail this to someoneShare on Facebook0

Godot

Passionnée de jeux vidéo depuis... pas mal de temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *